General

“Honte à Bardella” : le véritable salaire de Jordan Bardella a fuité et c’est colossal…

Le résultat des élections européennes est à suivre en direct sur France 2 ce dimanche soir. Le grand favori : Jordan Bardella (Rassemblement National). L’occasion de se pencher sur son cas, et notamment de répondre à la question suivante : quel est son salaire ?

Jordan Bardella a connu et connaît toujours une ascension fulgurante. Alors qu’il tentait, en 2012, de devenir youtubeur spécialisé dans le jeu vidéo (c’est ce que l’on apprend dans un article du Monde), il fait aujourd’hui la course en tête dans les sondages et fait figure d’ultra favori pour les Européennes 2024 (les résultats tombent ce ce soir, France 2 a prévu une soirée spéciale). A 28 ans seulement, il est tête de liste du Rassemblement National pour ces élections, et surtout président du parti depuis 2022.

C’est alors à se demander s’il ne va pas remplacer Marine Le Pen aux présidentielles de 2027, et même remporter ces élections, succédant ainsi à Emmanuel Macron… En attendant, il trace sa route. Mais ce n’est pas parce que tout va bien pour lui pour le moment, d’un point de vue professionnel, qu’il n’est pas exposé à certaines polémiques.

Parce que, comme la plupart des politiciens, il en subit. La plus récente : Calogero vient d’affirmer qu’il est prêt à l’attaquer en justice car il a utilisé sans son accord sa musique 1987 lors de son meeting au Dôme de Paris le 2 juin.

Une fois que l’on a dit cela, il est vrai que son parcours est assez bluffant. Et cela nous donne envie d’en savoir davantage sur lui, notamment sur l’argent qu’il gagne…

Jordan Bardella, un point sur ses revenus

La majeure partie de la somme perçue est à priori la même pour Jordan Bardella, Raphaël Glucksmann (en couple avec Léa Salamé) et tous les autres élus européens. On parle alors d’une rémunération mensuelle fixée à 10 075,42 euros bruts, comme le rapporte le Huffpost. Mais après la ponction de l’impôt européen et des cotisations sociales, le salaire net s’élève à 7 853,89 euros. On rajoute ensuite 4950 euros par mois de frais généraux (un montant qui peut être divisé par deux si les élus assistent à moins de la moitié des séances plénières sans justification valable), ainsi que 350 euros d’indemnité journalière, pour chaque jour passé à Bruxelles ou Strasbourg.

En ce qui concerne ses revenus en tant que président du RN, on ne sait rien. Si ce n’est que, lorsqu’il a été désigné président par intérim, en 2021, il a accepté ce rôle en tant que bénévole.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button